Animatrice de tel rose, un métier difficile

Sexe au tel

Elles sont très nombreuses les jeunes femmes qui souhaitent arrondir leurs fins de mois en étant animatrices pour des sociétés de téléphone rose. Comment devient-on animatrice? Comment fonctionnent réellement ces entreprises? Enquête.

Le recrutement des animatrices

Le recrutement est très difficile. On ne devient pas animatrice de tel rose comme cela. Pourquoi? Parce que c'est un métier qui demande des compétences bien spécifiques et surtout une grande résistance physique et psychologique. Les hommes qui appellent n'ont pas tous les même profil, les mêmes envies, les mêmes fantasmes. Tous appellent pour le sexe. Mais il faudra que l'animatrice détecte rapidement qui elle a en face d'elle en analysant la voix et les paroles de chacun. Très vite, elle doit dresser un profil type du client et lui donner ce qu'il cherche tout en le maintenant le plus longtemps possible au tel. Car c'est cela le challenge du tel rose : garder le client en ligne le plus longtemps possible.

Animatrice de téléphone rose : il faut avoir du caractère

Beaucoup d'animatrices ne tiennent pas sur la longueur et font ce travail quelques mois uniquement. Pourquoi? Car les hommes sont souvent violents dans leurs propos. Ils attendent de la jeune femme une attitude soumise. Ils profèrent généralement des propos très crus, très dégradants. Plus que du "sexe" ils veulent du porno dans tout ce qu'il a de plus violent : sodomie, soumission, gang bang... Les animatrices devront être capables de mettre une barrière solide entre leurs journées de tel rose et la vraie vie. Elles sont nombreuses à craquer. Certaines font même des dépressions nerveuses au bout de quelques semaines. Perte de confiance en elle, perte de confiance dans la gente masculine, elles perdent alors toute libido et quittent leurs petits copains.

fr be lu ca